La fondation Art Explora et ses partenaires utilisent des cookies pour traiter des données personnelles collectées depuis votre navigateur, comme décrit dans la politique de confidentialité.
The Art Explora Foundation uses cookies to improve your experience on the website. View the Privacy Policy for more information.

En 2023, la fondation inaugurera ARTEXPLORER, le premier bateau-musée qui sillonnera mers et océans pour aller à la rencontre des publics et proposer des expériences artistiques inédites.

Le bateau-musée ARTEXPLORER

Le catamaran ARTEXPLORER est une aventure collective qui embarque à chaque voyage des acteurs culturels, associations, artistes, et citoyens dans un dialogue à grande échelle sur nos sociétés contemporaines. La mobilité et la création artistique sont de puissants leviers pour déplacer les regards, partager des images et des récits qui fabriquent d’autres rapports au monde.    

Berceau de la mobilité, des échanges et de nos sociétés, la Méditerranée sera le terrain de notre premier parcours de l’automne 2023 à fin 2025.  

Dans au moins 15 pays partenaires et plus de 20 ports, les publics prendront part - en accès libre et gratuit - à des expériences immersives et sonores à bord du bateau, des expositions, festivals, ateliers… à quai et dans les villes, autour des scènes artistiques et cultures méditerranéennes !

Rendez-vous à Marseille pour le départ d’ARTEXPLORER en 2023 !

No items found.
No items found.

Première itinérance 2023-2025: dialogues en Méditerranée

Le premier parcours du bateau-musée ARTEXPLORER sera la Méditerranée, espace d’histoires et d’échanges millénaires, qui mobilise et nourrit depuis toujours l’inspiration des artistes, et invite naturellement à des dialogues interculturels.
ARTEXPLORER donne la parole aux artistes, commissaires, acteurs culturels et sociaux, pour dresser un portrait de la Méditerranée aujourd’hui. Cultures, grandes et petites Histoires, diversités, mythologies, migrations, droit des femmes, enjeux environnementaux, patrimoine, défi s sociaux, éducation, démocraties…. Autant d’enjeux communs qui irrigueront  l’ensemble de la programmation dans chaque port.

De l’automne 2023 à 2025, ce sont plus de 15 pays qui participeront à cette aventure collective. Le bateau-musée sillonnera l’ensemble du bassin méditerranéen, du Maghreb jusqu’au Moyen-Orient. Pendant 2 années de voyage, il collaborera ainsi avec une vingtaine de ports dans au moins 15 pays. Dans chaque pays, ARTEXPLORER fera ainsi 1 à 2 étapes reliant des ports de différentes tailles, aux démographies et contextes sociaux variés.

Les premiers ports

• Marseille
• Sète
• Tirana - Dürres
• Rijeka
• Malaga
• Athènes - Le Pirée
• Naples
• Venise
• Beyrouth
• Tunis
• Tanger
• Lisbonne
• Malte - La Valette

L’architecture au service du projet

Le chantier du bateau avec Axel de Beaufort : un défi  architectural

Le catamaran ARTEXPLORER, de 46,5m de long et de 55m de haut, pouvant accueillir jusqu’à 2000 personnes à bord chaque jour, a été conçu par Axel de Beaufort et Guillaume Verdier.
Construit en Italie, sur le chantier Admiral Yachts, il sera livré à l’été 2023.
Enregistré au pavillon français, il répondra à d’ambitieuses exigences environnementales et technologiques.

"Imaginer un catamaran de 46,5 mètres, le plus
grand du monde, était déjà en soi un challenge enthousiasmant ; réaliser dans ces dimensions un bateau-musée qui puisse accueillir 2 000 visiteurs constitue un projet architectural et naval sans commune mesure que je suis extrêmement heureux de conduire avec notre collectif d’architectes navals et de design. Nous avons pensé ce musée sur l’eau comme une véritable œuvre d’art mobilisant pour sa construction des matériaux, des artisans et savoirs faire d’excellence."

Axel de Beaufort, architecture navale et design

L’agence Wilmotte & associés architectes :  innovation et modularité

Une consultation internationale a été lancée en novembre 2021 pour sélectionner l’agence qui réalisera les espaces d’exposition à quai. Cette architecture éphémère et itinérante a été pensée comme un pont entre la ville d’accueil et le bateau. L’espace d’exposition sera conçu comme l’extension du bateau à quai, à la fois en cohérence avec son design et son esprit futuriste mais aussi avec l’identité des villes qui l’accueilleront et de la programmation. En plus d’être transportable, modulable et dédié à l’art, l’espace sera ouvert et accueillant, simple et adaptable, durable et éco-responsable.
Ce concours organisé en deux phases éliminatoires et une audition, a mis en compétition plus d’une dizaine d’agences internationales. L’agence Wilmotte & associés architectes a su proposer un projet à la fois esthétique et original, innovant et modulaire, vivant, avec de beaux espaces pour la découverte de tous les types d’art.

"Un espace d’exposition nomade innovant qui permettra à l’art d’aller à la rencontre de tous"

Jean-Michel WILMOTTE, architecte

Une exigence environnementale à chaque étape du projet :


Les enjeux environnementaux auront une place majeure dans ce projet, irriguant ces 2 années d’itinérance en Méditerranée.
Catamaran à voile, le bateau-musée ARTEXPLORER sera également équipé de panneaux solaires permettant d’assurer une partie de sa consommation énergétique.  
Le village éphémère et modulable, créé par Wilmotte & associés, sera composé de conteneurs recyclés, permettant à la fois d’accueillir le public mais servant aussi de stockage à l’exposition pendant les transports, par voies ferrées ou maritimes. L’impact carbone sera ainsi significativement réduite, et sera par ailleurs compensée, en soutenant des projets en Méditerranée notamment.  
Le bois, utilisé pour les intérieurs des espaces, sera issu de forêts certifiées et d’un label biosourcé, tandis que les ateliers de production des expositions seront certifiés neutres en carbone. La ventilation des espaces se fera par convection naturelle, cohérente avec une approche minimaliste indispensable à la philosophie du projet. Chaque étape fera l’objet d’une étude attentive pour mettre en place les meilleures pratiques et maîtriser l’impact social, économique et environnemental.

Une expérience artistique inoubliable
À BORD, À QUAI, DANS LES VILLES

A bord, un parcours sensoriel et immersif

A bord du bateau, le public sera invité à participer à une expérience artistique sensorielle et immersive en plusieurs étapes. Ce sont plus de 2000 visiteurs qui seront accueillis chaque jour sur le bateau.

Une exposition pédagogique et immersive, présentée par le musée du Louvre

« Icones ! Images, discours et représentations des femmes en Méditerranée »

En collaboration avec le musée du Louvre, le bateau-musée ARTEXPLORER présentera une exposition intitulée, « Icones ! Images, discours et représentations des femmes en Méditerranée ». Cette exposition se veut à la fois une réflexion sur la figuration féminine, la place et la nature des chefs d’œuvres qui habitent musées et monuments de part et d’autre de la Méditerranée, mais aussi le rôle des femmes dans la production artistique telle qu’elle se décline de l’antiquité à nos jours. Le commissariat est assuré par Noëmi Daucé, conservatrice au département des antiquités orientales du musée du Louvre.  Afi n de créer des passerelles entre les différentes collections de la Méditerrané, cette exposition se fera également en collaboration avec d’autres musées méditerranéens dont les noms seront dévoilés prochainement.
L’exposition à bord s’organisera en 2 formats audiovisuels :

• Un documentaire pédagogique pour découvrir le thème sera diffusé sur le pont arrière.
• Une exposition immersive et sensorielle pour placer le visiteur au centre d’un monde immersif comme s’il était lui-même transporté dans les œuvres, prendra place dans la galerie.

Voyage sonore en Méditerranée avec l’Ircam


Sur le Pont supérieur, le public sera amené à découvrir un projet sonore qui s’appuiera sur les technologies d’immersion et de spatialisation sonores développées à l’Ircam depuis plus de 30 ans.
Voyager en méditerranée à bord d’ARTEXPLORER, sans se déplacer ? A travers une odyssée sonore, Ircam amplify invitera les visiteurs à explorer les sensations de la Méditerranée et à découvrir de nouveaux paysages sonores imaginaires ou réels. Un parcours en format binaural de 12 minutes permettra au visiteur de s’évader, les yeux fermés, vers ce qui fait la richesse et la diversité de la Méditerranée.
De ce voyage sonore polymorphe naitra une expérience émotionnelle et physique riche et différente pour chacun, ancrée dans le temps, le partage et la découverte.

Résidences d’observation entre artistes et scientifiques  


A chaque traversée, ARTEXPLORER accueillera à bord des artistes en résidence qui collaboreront avec des scientifiques, chercheurs, penseurs ou commissaires de la région. Ces courtes résidences d’observation seront organisées en collaboration avec Thyssen-Bornemisza Art Contemporary - TBA21. Elles permettront de valoriser des regards croisés sur les différents écosystèmes et enjeux de la Méditerranée, à travers l’observation de zones spécifiques à bord du bateau. Une restitution de leur recherche sera présentée à quai, à leur arrivée.

A quai, des expositions et programmations culturelles pour tous

A chaque étape, ARTEXPLORER déploiera à quai de nombreuses programmations artistiques et des espaces de convivialité
pour créer un lieu de vie et d’échange, dans des espaces pensés par Jean-Michel Wilmotte. Facilement modulables, les espaces proposent une véritable expérience artistique. Des expositions collectives et festivals pluridisciplinaires (danse, musique, projections de films, conférences...), pensés en étroite collaboration avec des institutions et commissaires locaux, mettront à l’honneur dans chaque port des artistes du territoire méditerranéen et feront dialoguer les générations, les disciplines artistiques et les cultures.
Pouvant accueillir jusqu’à 10 000 visiteurs chaque jour, les espaces sont composés :

• De pavillons d’expositions
• De pavillons immersifs, sensoriels et numériques
• D’une agora pouvant accueillir des performances, concerts, projections de fi lms et conférences
• D’espaces de convivialité avec restauration, expériences ludiques…

Un festival pluridisciplinaire à quai et dans les villes

Afi n d’offrir au public l’opportunité de découvrir la scène locale, chaque pays de l’itinérance accueillera au sein de ses villes étapes un festival pluridisciplinaire d’une dizaine de jours.
Dans chaque pays, un commissaire local à la renommée internationale développera une programmation culturelle riche de performances, concerts, conférences, projections de films, ateliers ou encore rencontres proposant différentes thématiques en lien direct avec le contexte local, les artistes du pays et de la Méditerranée.
Cette programmation, déployée sur le quai du bateau, dans des sites patrimoniaux et emblématiques de la ville et en collaboration avec des institutions locales, donne la parole aux artistes, parmi les plus installés sur la scène internationale comme ceux de la création émergente, aux penseurs, acteurs culturels, associations de tous horizons, qui ensemble, questionnent les mondes méditerranéens contemporains.

Les premiers commissaires

Dans chaque pays, un commissaire local développera une programmation culturelle riche proposant différentes thématiques en lien direct avec le contexte local, les artistes du pays et de la Méditerranée.  La liste présentée est non exhaustive.

LIBAN

Amanda Abi Khalil (1985)

En savoir plus
fermer / close

Amanda Abi Khalil est une curatrice indépendante basée entre Paris, Beyrouth et Rio de Janeiro. Elle est la fondatrice de la plateforme curatoriale TAP (Temporary Art Platform) qui s’engage dans les pratiques contextuelles, publiques et sociales dans l’art contemporain. Elle a notamment organisé des expositions au CENTQUATRE-PARIS, Paço Imperial à Rio de Janeiro ainsi qu’à l’Institut Français de Beyrouth.

CROATIE

Branka Benčić

En savoir plus
fermer / close

Branka Benčić est une historienne de l’art et commissaire d’exposition basée en Croatie. Elle est la directrice du MMSU / MoMCA Museum of Modern and Contemporary Art de Rijeka. Elle a été la commissaire du Pavillon Croate de la Biennale de Venise en 2017 et co-commissaire du Pavillon Croate de la Biennale d’architecture de Venise en 2018. Elle a également organisé des expositions au musée d’art contemporain de Zagreb, au Festival du fi lm de Pula, au musée d’art contemporain de Belgrade et à la galerie Garis & Hahn.

TURQUIE

Ceren Erdem

En savoir plus
fermer / close

Ceren Erdem est une commissaire d’exposition basée à Istanbul. Elle a été directrice à la galerie Dirimart à Istanbul et responsable des expositions de la 9e et 10e Biennale d’Istanbul. Elle a également été commissaire d’expositions à apexart, la Fondazione MAXXI, la Pratt Manhattan Gallery et la Wallach Art Gallery ainsi qu’au Pasinger Fabrik et au Seoul Art Space Geumcheon.

MAROC

Laila Hida

En savoir plus
fermer / close

Laila Hida est une artiste et commissaire indépendante marocaine basée à Marrakech. Elle est la fondatrice de la plateforme indépendante de création, de diffusion et d’échanges culturels et artistiques LE 18 à Marrakech. Elle a par ailleurs participé à des expositions à Documenta Kassel, la Biennale de Dakar et à la Fondation Dar Bellarj.

CHYPRE

The Island Club

En savoir plus
fermer / close

« The Island Club » est un espace d’exposition à but non lucratif dont la programmation est assurée par son fondateur, Christodoulos Panayiotou, artiste basé à Limassol et à Paris qui a représenté Chypre lors de la Biennale de Venise en 2015. Depuis 2018, l’espace accueille des expositions d’artistes locaux et internationaux ainsi que des projections de films, des performances, des lectures et des lancements de livres.

FRANCE

Martha Kirszenbaum

En savoir plus
fermer / close

Martha Kirszenbaum est une commissaire d’exposition et critique d’art basée à Paris et à Los Angeles. Elle a été la commissaire du Pavillon Français de la Biennale de Venise en 2019 représenté par Laure Prouvost et a fondé et dirigé Fahrenheit à Los Angeles. Elle a notamment organisé des expositions au ICA, Palais de Tokyo, Kistefos Museum, Beirut Art Center et à la Pejman Foundation.

PORTUGAL

Filipa Oliveira

En savoir plus
fermer / close

Filipa Oliveira est une commissaire d’exposition basée à Lisbonne. Elle occupe le poste de programmatrice des arts visuels et commissaire de la ville d’Almada depuis 2018. Elle a été co-commissaire de la quatrième édition de la Biennale de Coimbra en 2021 et a été directrice artistique du Fórum Eugénio de Almeida à Évora de 2015 à 2017. Elle a également organisé des expositions au Jeu de Paume et à la Biennale de São Paulo.

MALTE

The Spazju Kreattiv

En savoir plus
fermer / close

Dirigé par la Fondazzjoni Kreattività, Spazju Kreattiv est un centre culturel situé sur le fort St James à La Valette. Ils organisent un programme d’événements culturels intitulé « The Spazju Kreattiv season » qui comprend des performances, des projections de fi lms d’auteur, des installations, une résidence d’artistes et des événements pour les familles.

ITALIE

Eugenio Viola

En savoir plus
fermer / close

Eugenio Viola est un commissaire d’exposition et critique d’art basé à Bogotá. Il est le conservateur en chef du Musée d’art moderne de Bogotà et le commissaire du Pavillon Italien de la 59ème édition de la Biennale de Venise. Il a également occupé des postes de conservateur à la PICA de Perth (2017-2019) et au MADRE de Naples (2009-2916), où il a assuré le commissariat de nombreuses expositions.

ALBANIE

Arnisa Zeqo

En savoir plus
fermer / close

Arnisa Zeqo est une historienne de l’art, commissaire d’exposition et enseignante basée à Amsterdam. Elle est la directrice artistique de Rongwrong, un espace dédié à l’art et sa théorie. De 2015 à 2017, elle a travaillé à la documenta 14 en tant que responsable des programmes d’éducation (aneducation) à Athènes et initiatrice de la « Society of Friends of Ulises Carrion » au sein du programme public « Parliament of Bodies » à Kassel.

Les premiers commissaires

Dans chaque pays, un commissaire local développera une programmation culturelle riche proposant différentes thématiques en lien direct avec le contexte local, les artistes du pays et de la Méditerranée.  La liste présentée est non exhaustive.

No items found.

Impliquer les publics à toutes les étapes du projet

Mettre les publics au centre : tous participants !


Inégalités d’accès, diversification des publics, accessibilité… les défi s sont importants.  Dans toutes les dimensions du projet, il s’agit de
lutter contre les barrières économiques, sociales, géographiques et psychologiques pour permettre au plus grand nombre de prendre part à l’aventure.
Être vu, entendu, être actif...  Art Explora expérimente de nouvelles modalités d’accès et de participation des publics pour répondre à la soif d’interaction et d’engagement. Loin de l’artiste inaccessible ou du spectateur passif, chacun doit être acteur d’un dialogue ouvert et renouvelé. Avant, pendant, après l’expérience du bateau, l’idée est de partager à grande échelle de nouvelles manières d’inviter les publics.


Un événement gratuit et ouvert à tous


L’expérience ARTEXPLORER sera gratuite et ouverte à tous avec des contenus pour tous les âges et dans différentes langues.


Impliquer en amont les habitants avec les associations locales


En collaboration avec les associations et les institutions locales, des projets associant des publics de tous horizons seront imaginés dans
les différents ports en amont de l’arrivée du bateau. Jeunes, seniors, personnes en situation de handicap, d’exclusion sociale, géographique ou financière, seront ainsi invités à créer des contenus dans des formats variés : ateliers, performances, podcasts... L’ensemble de ces contenus sera présenté au cœur de la programmation.

Une aventure collective réunissant des acteurs engagés en Méditerranée

ARTEXPLORER réunit une grande diversité de partenaires, venant d’horizons variés : institutions culturelles, artistes, ONGs et associations, entreprises et collectivités. Tous sont engagés autour d’une ambition commune : partager les arts et la culture avec le plus grand nombre.


Le comité d’experts

Le comité apporte une expertise scientifique, technique et culturelle au projet. Il réunit plusieurs personnalités, communauté de penseurs et acteurs de terrain, issue du monde de l’art, de la science mais aussi du milieu associatif, avec des ONG spécialisées sur les questions sociales et environnementales. Leurs expertises complémentaires permettront d’enrichir la programmation et de porter le projet auprès d’institutions et associations locales dans les pays où le bateau fera étape.

• Musée du Louvre
• UNESCO
• Sophie Beau, Fabienne Lassalle et Sabine Grenard SOS MEDITERRANEE
• Robert Calcagno, Directeur de l’Institut océanographique de Monaco
• Sandra Dagher, Co-fondatrice du Beirut Art Center et curatrice
• S. Ex. Maha El Khalil Chalabi, Ambassadrice de Bonne Volonté de l’Unesco, Présidente de la Fondation Tyr
• Victorien Erussard, Capitaine et fondateur d’Energy Observer
• Maja Hoffmann, Fondatrice et Présidente de la Fondation Luma
• Hans Ulrich Obrist, Directeur artistique des Serpentine Galleries
• Loïck Peyron, Navigateur
• Francesca Thyssen-Bornemisza et Markus Reymann TBA21
• Jordi Savall, Compositeur