La fondation Art Explora et ses partenaires utilisent des cookies pour traiter des données personnelles collectées depuis votre navigateur, comme décrit dans la politique de confidentialité.

Les éditions du Prix européen
Art Explora-Académie des beaux-arts

Le prix européen soutient les organisations culturelles qui renouvellent le dialogue entre les arts et les publics. C’est aussi une plateforme en ligne pour partager les meilleures pratiques.

Découvrez les projets présélectionnés de toutes les éditions du prix européen !

Les projets présélectionnés

Année
Pays
Icône de Lauréat du prix européen Art Explora Académie des beaux Arts
Victoria and Albert Museum, London (United Kingdom)

Un concours national qui invite les étudiants à proposer une solution répondant à un problème d'actualité

En savoir plus
fermer / close

Des solutions aux problèmes du monde réel

Lancé en 2019, «V&A Innovate» est un grand concours de design créatif destiné à tous les élèves anglais entre 11 et 14 ans.

« Les idées que ces jeunes ont créées dans le cadre du programme "V&A Innovate" sont tellement pertinentes qu'il a été très émouvant de les entendre. » Ainsi s’exprimait Ade Adepitan MBE, animateur de télévision et médaillé paralympique, à l’issue du jury de la dernière édition de « V&AInnovate », le défi scolaire consacré à la promotion des métiers du design et à la créativité. Créé en 2019, il permet à des élèves âgés de 11 à 14 ans de participer tous les ans à un concours de design. La démarche est simple : un professeur, qui dispose d’un important centre de ressources en ligne (animations, plans de cours...), inscrit une ou plusieurs équipes de 4 à6 jeunes. Il va les encadrer pour un minimum de 6 heures de temps. Chaque équipe doit proposer une réponse créative au thème de l’année défini par le V&A, en lien avec ses collections ou ses expositions. L’objectif est de permettre aux jeunes de développer des compétences en matière de design en répondant à une problématique spécifique. À l’issue de présélections, une grande journée est organisée à Londres afin que les 10 meilleurs projets puissent être défendus devant un jury d’experts. Plusieurs prix sont décernés et l’équipe gagnante peut ensuite participer à un atelier sur mesure dirigé par un designer et lié à son idée, soit au V&A, soit à l'école. L’objectif est désormais de toucher davantage d’élèves, bien au-delà de Londres et du sud de l’Angleterre.

Contact : Chloe Johnson, Head of Grants - cam.johnson@vam.ac.uk

Budget : 114960€

Le musée

Le Victoria and Albert Museum (V&A) est le  plus grand musée au monde d'arts appliqués et décoratifs, de design et de sculptures abritant une collection permanente de plus de 2.3 millions d'objets couvrant 5 000 ans d'art et d’ingéniosité humaine. Le musée donne vie à ses collections en développant une scénographie innovante au sein des galeries permanentes, en organisant des expositions à couper le souffle, en menant des recherches de premier rang et en proposant des activités de découverte inclusives. 

Le musée a été fondé pour inspirer les designers et artisans du futur. Son fondateur, Henry Cole, qualifiait le musée de “classe d’école pour tous”. Cette idée n’a jamais disparu et est encore aujourd’hui une des principales aspirations du musée.

“Nous sommes vraiment très heureux de recevoir ce prix Art Explora - Académie des beaux-arts pour le projet V&A Innovate, concours national à destination des jeunes dont le thème est inspiré de notre collection qui couvre plus de 5000 ans de disciplines créatives. Cette récompense arrive à un moment où l'éducation créative n’a jamais été aussi vitale pour les jeunes. Elle permet de développer des compétences pour mieux faire face aux problèmes et les résoudre, collaborer et développer un esprit critique. Ce prix est un formidable encouragement et témoigne du travail sans relâche mené à la fois par les éducateurs et les jeunes dans ce contexte complexe de pandémie dans lequel par ailleurs les musées jouent un rôle fondamental en tant que lieux d’émancipation et d’inspiration pour la prochaine génération de créateurs et de penseurs. Le prix va nous permettre de développer V&A Innovate et de renforcer notre soutien auprès des jeunes afin qu’ils puissent regarder le futur avec optimisme à travers le prisme du design. Nous sommes extrêmement reconnaissants envers Art Explora qui a su reconnaître la valeur de notre programme.”

Dr Tristram Hunt, Directeur du Victoria and Albert Museum


true
2021
Royaume-Uni
Icône de Lauréat du prix européen Art Explora Académie des beaux Arts
Monnaie de Paris, Paris (France)

Un kit itinérant multisensoriel et numérique pour aller à la rencontre des personnes âgées dépendantes

En savoir plus
fermer / close

Un kit sensoriel pour stimuler la mémoire

«Les sens de la mémoire» met à disposition des personnes âgées atteintes de la maladie d’Alzheimer et de maladies neurodégénératives un kit sensoriel pour stimuler la mémoire lointaine et immédiate.

Il y a urgence à prendre en compte la problématique de l’isolement des personnes âgées dépendantes et notamment celles atteintes de troubles neurodégénératifs. En France, plus d’un million de personnes sont actuellement touchées et d’ici 20 ans ce sera le double. Or les études le démontrent : le contact avec les œuvres d’art a un impact réel sur l’état de santé physique et mental de la population…Aussi la Monnaie de Paris a-t-elle multiplié les initiatives, se voyant même récompensée en 2020 par la marque « Tourisme et handicap ». Convaincue que la monnaie est un vecteur puissant de la mémoire individuelle et collective, elle a créé des parcours spécifiques au sein du musée et veut dorénavant sortir de ses murs pour aller à la rencontre des malades isolés en leur proposant un kit « multisensoriel et numérique ». Concrètement, cette valise proposée aux malades et au personnel soignant/aidant se composera d’objets à manipuler, à sentir et à écouter, un jeu de memory, des tablettes numériques avec applications intégrées, carnets de coloriages ou bandes dessinées rappelant l’histoire d’une monnaie et un atelier de pratique artistique. L’idée est de stimuler la mémoire, les sens, la motricité fine, la réflexion, autant que de renforcer ou créer des interactions sociales mais aussi restaurer l’estime de soi et la dignité des malades. Le musée espère développer ces kits et les adapter à d’autres publics, notamment aux enfants malades hospitalisés, aux jeunes porteurs du trouble du spectre de l’autisme, aux classes ULIS ; et pourquoi pas, à terme, les faire évoluer vers un public vulnérable plus large. Avec un objectif ambitieux : toucher 30 000 personnes par an, chaque kit pouvant bénéficier à environ700 personnes.

Contact : Stéphanie Molinard, responsable des programmes et de l’action culturelle - stephanie.molinard@monnaiedeparis.fr

Budget : 122 500€

Partenariat : Association France Alzheimer/Groupe SOS/The Fondation des Artistes retreat house

Contact : Stéphanie Molinard - Responsable des programmes et de l’action culturelle - stephanie.molinard@monnaiedeparis.fr

Le musée

Le musée de la Monnaie de Paris, adossé à son usine, est consacré aux arts du métal. Lieu unique d’expériences multisensorielles, il valorise les savoir-faire en plaçant les hommes et les femmes, à l’œuvre dans les ateliers, au cœur du parcours muséal. Pensé dans une démarche de design universel pour qu’il soit accessible à tous, le parcours vous invite à être acteur de l’expérience pour comprendre les coulisses de ce temple de la monnaie et de l’artisanat d’art, avant de vous plonger dans un univers merveilleux peuplé d’expressions, de mythes et de trésors, celui de la monnaie. 

« L’obtention du Prix européen Art Explora - Académie des beaux-arts couronne les efforts de la Monnaie de Paris en faveur de l’accessibilité, plus particulièrement auprès des publics
atteints de la maladie d’Alzheimer et des maladies apparentées. C’est un grand honneur qui nous est fait et qui nous permet de renforcer notre vocation de transmission et d’ouverture au plus
grand nombre.
Avec « Les sens de la mémoire », la Monnaie de Paris a souhaité développer un projet de kit itinérant multisensoriel et numérique partant à la rencontre des personnes âgées dépendantes. À travers la monnaie, objet mémoriel, vecteur d’échange et générateur de lien social, nous proposons un ensemble d’activités permettant de stimuler la mémoire par une médiation cognitive, artistique et sensorielle ».


Marc SCHWARTZ,
Président-directeur général de la Monnaie de Paris


true
2021
France
Icône de Lauréat du prix européen Art Explora Académie des beaux Arts
Prix du public: Le musée du Louvre-Lens, Lens (France)

Ecrire, organiser et animer une exposition événement avec un groupe de jeunes adultes

En savoir plus
fermer / close

PRIX DU PUBLIC

«Intime et moi», une exposition faite par le public pour le public

Le Louvre-Lens propose à des jeunes en service civique accompagnés par l’association L’Envol, à des jeunes en recherche d’emploi et à des étudiants de l’université de Lille et d’Arras d’organiser une exposition et sa programmation culturelle.

Pour Marie Lavandier, sa directrice, le musée du Louvre-Lens est « un musée ouvert à tous, innovant et participatif. Il est important que les besoins, les envies, les rêves de chacun puissent être entendus ». C’est dans ce cadre, et à l’occasion de ses 10 ans, que le musée lance un projet inédit d’exposition participative, qui se tiendra entre décembre 2022 et mars 2023, sur environ 1 000 m2. Autour du thème de l’intime, choisi par l’équipe de médiation, l’exposition est imaginée, pensée et conçue par 10 jeunes en contrat de service civique au sein de l’association L’Envol. Ils sont accompagnés tout au long du projet par l’équipe du musée du Louvre-Lens, des professionnels et des artistes. Une vingtaine d’œuvres sont prêtées par le Louvre, le FRAC Grand Large (Dunkerque), le MUDO (Beauvais), le Musée des beaux-arts d’Arras et celui de La Piscine – Musée d’art et d’industrie André Diligent (Roubaix). Au-delà de la conception et de la scénographie de l’exposition, les impétrants commissaires travaillent également à la rédaction des textes du catalogue et de la signalétique. La programmation culturelle autour de l’exposition est quant à elle confiée à d’autres jeunes de la mission locale de Lens-Liévin, à des étudiants de Lille, à des élèves de l'école d'art de Lens et aux centres sociaux de Lens. « Le musée va apprendre autant de ces jeunes que nous d’eux », se réjouit Marie Lavandier. L’expérience, en cours, porte déjà ses fruits : « J'ai aimé parce que j’ai appris d'autres styles d'écriture. Je vois que le projet commence vraiment à se concrétiser. J’ai vu des œuvres d'art que je n'aurais sûrement jamais vues parce que je n'ai pas forcément les moyens de faire cela », confie Julie.

Contact : Gautier Verbeke, directeur de la médiation - gautier.verbeke@louvrelens.fr

Budget : 151000€

Partenariat : Fondation Total Energies

Le musée

Inauguré en décembre 2012, le Louvre-Lens est implanté dans l’ancien bassin minier du Nord‐Pas de Calais, inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO. La Galerie du temps constitue le cœur du musée avec plus de 200 chefs‐d’œuvre issus des collections du Louvre et quelque 18 objets du musée du quai Branly-Jacques Chirac, qui proposent un parcours inédit à travers 5000 ans d’histoire et d’histoire de l’art. Véritable cité culturelle, le Louvre-Lens est un musée engagé pour son territoire en faveur de la démocratisation culturelle, de l’éducation artistique, de l’emploi, de la lutte contre l’exclusion et les inégalités. Le Louvre-Lens est le 2ème musée le plus fréquenté en région - avec plus de 530 000 visiteurs par an - après le musée des Confluences à Lyon.


true
2021
France
Icône de Lauréat du prix européen Art Explora Académie des beaux Arts
Musée d’Ixelles, Bruxelles (Belgique)

Accueillir une œuvre d'art chez soi le temps d'un week-end

En savoir plus
fermer / close

Le pari du prêt à domicile

«Musée comme chez soi» consiste à organiser le prêt d’œuvre à domicile dans le voisinage du musée, dans des quartiers à forte mixité sociale.

« Pour moi, le musée ne doit absolument pas être un coffre-fort ! » estime Claire Leblanc, directrice du musée d’Ixelles. Profitant de sa fermeture pour travaux jusqu’en 2024, le musée d’Ixelles a osé le pari de faire tomber les murs, en proposant à quelques résidents du voisinage d’accueillir une œuvre à leur domicile, le temps d’un week-end. Cela tout en acceptant de la faire découvrir à des visiteurs, famille, amis, voisins mais aussi curieux, simples passants ou habitués du musée. La sociologie du voisinage offre la possibilité de toucher un public peu familier des institutions culturelles. Une telle opération implique un solide travail de prospection en amont: affichage, rencontres avec associations, participations aux fêtes… Puis la création d’un tandem hôte-médiateur, permettant de parer à tous les détails, de l’accueil de l’œuvre en toute sécurité à la médiation. « L’important, c’est de permettre simplement aux gens de parler de l’œuvre avec leurs mots à eux, avec leur histoire », explique une médiatrice. La première édition a connu un franc succès, y compris par sa convivialité. Cette initiative, qui est d’ores et déjà reconduite, permettra, au final, la constitution d’une grande communauté d’ambassadeurs associée à la réflexion sur la réouverture du musée.

Contact : Stéphanie Masuy, responsable du service des publics - stephanie.masuy@ixelles.brussels

Budget : 123 080€

Partenariat : Patrimoine à roulettes


Le musée

Créé en 1892, le Musée d’Ixelles occupe une place de choix sur la scène culturelle belge. Ses collections permanentes, riches de 12.000 œuvres, offrent un large panorama de l’art belge du XIXe siècle à nos jours et comportent quelques « heureux accidents » tels des œuvres de Miró, Picasso ou encore la collection complète des affiches originales de Toulouse-Lautrec. Actuellement en plein travaux de rénovation et d’agrandissement, le Musée d’Ixelles déploie un projet transitoire de fermeture dynamique intra et extra-muros sous le label « Museum in Progress », jusqu’à la réouverture se profilant à l’horizon 2024.

« Musée comme chez soi est un projet participatif créateur de liens. Il est aussi une grande leçon d’humilité pour les équipes du musée : le statut de l’œuvre et son appropriation sont totalement revisités. Après six éditions, l’obtention du prix Art Explora est une chance formidable de développer cette aventure extraordinaire dans un autre quartier voisin nettement moins familier du musée.»  

Claire LEBLANC, Directrice du Musée d’Ixelles


true
2021
Belgique
Icône de Lauréat du prix européen Art Explora Académie des beaux Arts
MUCEM, France

Un bus gratuit pour favoriser l’accès au musée depuis des quartiers excentrés

En savoir plus
fermer / close

MUCEM

"Destination MUCEM" : Mise en place tous les dimanches d’un bus gratuit pour favoriser l’accès au MUCEM depuis des quartiers excentrés.


Le projet

Destination Mucem est un dispositif inédit de mobilité des publics éloignés : tous les dimanches, un bus gratuit est mis en place depuis des quartiers excentrés, permettant à de nouveaux publics de créer un lien privilégié avec le musée. Une médiation personnalisée et ludique est proposée pendant le trajet et prépare la visite, dans une ambiance conviviale. A son arrivée au musée, le public se voit remettre un billet gratuit. Le bus desservira 4 itinéraires différents, et son passage sera préparé par une large campagne de communication auprès des acteurs locaux.

MUCEM

Le Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (MUCEM) est pensé comme une cité culturelle au coeur de Marseille. Il représente le foisonnement culturel social, scientifique et politique du monde méditerranéen et propose de grandes expositions artistiques, historiques et thématiques et de nombreux rendez-vous à destination de tous.

Contact : Béatrice Goudard - Chargée des manifestations événementielles - beatrice.goudard@mucem.org

true
2020
France
Icône de Lauréat du prix européen Art Explora Académie des beaux Arts
Museo Nacional Thyssen-Bornemisza, Espagne

Appeler les 16-35 ans à réinterpréter à leur manière les œuvres du musée sur les réseaux sociaux

En savoir plus
fermer / close

Museo Nacional Thyssen-Bornemisza

"#VersionaThyssen" : Appeler les 16-35 ans à réinterpréter à leur manière les œuvres du musée et à poster cette ré-interprétation sur les réseaux sociaux avec le #VersionaThyssen


Le projet

Ce projet a déjà connu 7 éditions et une 8ème est en cours. Lors de chaque édition, le musée propose à des jeunes de réinterpréter librement une ou plusieurs oeuvres de ses collections, et de poster le résultat sur les réseaux sociaux avec le hashtag #VersionaThyssen. Un jury composé d’artistes professionnels désigne les lauréats. Les créations sont valorisées lors de soirées festives au musée ou lors de cérémonies numériques avec la COVID-19. Plus de 5000 ré-interprétations ont déjà été proposées.

Museo Nacional Thyssen-Bornemisza

Le Musée national Thyssen-Bornemisza abrite au Palais de Villahermosa à Madrid, la collection Thyssen-Bornemisza, propriété de l’État espagnol avec près de neuf cents œuvres d’art allant du XIIIe au XXe siècle.

Contact

Pepa Octavio de Toledo - Responsable du mécénat- portaviodetoledo@museothyssen.org

true
2020
Espagne
Icône de Lauréat du prix européen Art Explora Académie des beaux Arts
The National Gallery, Royaume-Uni

Exposer un chef-d’œuvre hors du musée au contact direct du public

En savoir plus
fermer / close

The National Gallery

"National Gallery: Jan van Huysum Visits…" : Exposer un chef-d’œuvre de la National Gallery hors du musée, au contact direct du public.

Le projet

National Gallery : Jan Van Huysum Visits est la suite du projet très réussi Artemisia Visits, mené en 2019. Pour Artemisia Visits, l’autoportrait en sainte Catherine d’Alexandrie (vers 1615-1617) d’Artemisia Gentileschi a été présenté dans cinq lieux non muséaux à travers le Royaume-Uni : un cabinet médical, une école de filles, une prison pour femmes et deux bibliothèques. Jamais un tableau du XVIIe, provenant d’une collection nationale n’avait été exposé de cette façon auparavant, ce qui en fait un projet unique. En 2021, la National Gallery prévoit la tournée de Flowers in a Terracotta Vase (1736-1737) de Jan van Huysum. Ce tableau du XVIIIe siècle fera son apparition dans six nouveaux lieux insolites au Royaume-Uni, avec l’objectif de promouvoir le bien-être, notamment auprès des publics qui ont été les plus touchés par la COVID 19. La National Gallery travaillera pour ce projet avec divers partenaires, culturels et sociaux.

The National Gallery

Fondée par le Parlement en 1824, la National Gallery abrite l’une des plus grandes collections de peintures au monde, qui emmène les visiteurs dans un voyage à travers l’art d’Europe occidentale sur sept siècles, du XIIIe au XXe siècle (Léonard de Vinci, Michel-Ange, Velàzquez, Titien, Rembrandt, Turner, Monet, Van Gogh…). Les principaux objectifs du musée sont l’enrichissement de la collection, sa conservation et son accessibilité à tous les visiteurs.

Contact

Tracy Jones - Responsable de la press, des relations publics et des affaires publiques - tracy.jones@ng-london.org.uk

true
2020
Royaume-Uni
Icône de Lauréat du prix européen Art Explora Académie des beaux Arts
Bibliothèque Humaniste, Sélestat (France)

Une expérience en hyper réalité virtuelle au cœur des collections précieuses de la bibliothèque

En savoir plus
fermer / close

Une Odyssée en VR parmi les trésors de la bibliothèque

«Odyssée» propose au grand public, essentiellement aux adolescents, de découvrir les trésors de la bibliothèque pour en devenir ensuite prescripteurs, via une expérience ludique en réalité virtuelle.

Attirer un public plus jeune dans une bibliothèque aux très riches collections patrimoniales, grâce à la réalité virtuelle, c’est ce que propose la Bibliothèque Humaniste de Sélestat qui s’est associée pour ce projet à l’agence parisienne en design interactif Mosquito. Pour la première fois, muni d’un casque de réalité virtuelle, le public peut se déplacer dans un espace en 6Dof (six degrés de liberté), offrant une liberté de mouvement total (vous pouvez marcher, courir, interagir avec les autres participants). « Hybridation d’une exposition traditionnelle, d’une escape game et d’un jeu vidéo en réalité virtuelle », cette Odyssée permet de découvrir autrement les collections du musée, qui s’articulent autour de la collection de Beatus Rhenanus, humaniste sélestadien et ami d’Érasme, qui légua une exceptionnelle bibliothèque à sa ville natale en 1547 (ses 670 ouvrages constituent l’une des plus riches collections de la Renaissance, inscrite au registre «Mémoire du monde » de l'Unesco). Le scénario ? Les quatre joueurs doivent rechercher 4 ouvrages et un objet qui serviront de support aux 5 récits qui composent «Odyssée ». Les nouveaux casques Oculus Quest 2, équipés de 4 caméras grand angle, permettent d’expérimenter de nouvelles formes de narration immersives.« Très ludique, très intéressant. À recommander, c'est une autre façon de visiter la Bibliothèque Humaniste, d’en découvrir les œuvres. Absolument à refaire »,acquiescent déjà les premiers utilisateurs…

Contact : Chloé Carré, directrice adjointe - chloe.carre@ville-selestat.fr

Budget : 162 000€

Partenariat : Mosquito, atelier de création de design interactif

false
2021
France
Icône de Lauréat du prix européen Art Explora Académie des beaux Arts
Palais de Tokyo, Paris (France)

Un lieu d'innovation pédagogique, dédié à la médiation culturelle, l’inclusion des publics et au mieux-être par l'art

En savoir plus
fermer / close

Une médiation inclusive

«HAMO» – un lieu entièrement dédié à l'éducation culturelle.

Le plus grand centre d’art contemporain en Europe annonce la création d’un nouvel espace de plus de 600 m2: « Ce nouvel équipement culturel pleinement dévolu à la médiation, à l’éducation artistique et culturelle et au mieux-être par l’art va nous permettre de toujours mieux accueillir l’ensemble de nos visiteurs et d’initier de nouvelles collaborations au service des publics prioritaires », indique Tanguy Pelletier, directeur des publics. HAMO, dont l’ouverture est prévue fin 2022 - début 2023, grâce à son partenaire fondateur Jonathan KS Choi Foundation, accueille des espaces modulables à souhait : un véritable village aux abords des expositions qui incarnera le rôle citoyen, inclusif et écologique du centre d’art. Pour la programmation de ce lieu innovant le Palais de Tokyo inaugure « Palais Durable », un programme de mécénat au sein duquel les entreprises partenaires du Cercle Art & Société apportent leur contribution en numéraire pour l’ensemble du programme et ont aussi l’opportunité d’apporter un engagement spécifique en faveur d’une typologie de publics selon leurs valeurs, leurs compétences et leurs réseaux.

Contact : Tanguy Pelletier, directeur des publics - tanguypelletier@palaisdetokyo.com

Budget : 80 000€

Partenariat : Jonathan KS Choi Foundation, Cercle « Art & Société »

false
2021
France
Thank you! Your submission has been received!
Oops! Something went wrong while submitting the form.