Chloé Vanderstraeten

La mue, 2022

No items found.
No items found.

Résidences Art Explora x Artagon

A l'occasion de la transformation du Hangar Y en lieu culturel et évènementiel, 10 jeunes artistes récemment diplômés ont été invités par Art Explora et Artagon à réutiliser les matériaux du chantier du hangar pour en faire des oeuvres d'art, au cours d'une résidence en septembre 2022.

Chloé Vanderstraeten

La mue, 2022 

dessin et pliage sur papier, métal, 200 x 170 x 30 cm. Collaboration portant métal : Simon Denise.  

Description de l'oeuvre

S’inspirant notamment de la riche iconographie des traités médicaux du XIXe siècle, l’artiste Chloé Vanderstraeten souhaite explorer les imaginaires techno-scientifiques révolus de cette époque afin de questionner l’héritage esthétique et les croyances de la science contemporaine. L’enveloppe de peau qui semble constituer l'installation s'apparente à la mue fictive du dirigeable qui habitait autrefois les entrailles du Hangar Y. Cet épiderme, dévêtu de toute corporéité, apparaît comme le fantôme des machines modernes et la trace d’une époque passée. Support du dessin technique et médium des premiers prototypes de ballon à air chaud des frères Montgolfier, le papier travaillé par le pavage et le patronage est le matériau principal de son œuvre. Elle le considère aussi bien comme une surface d’inscription qu’une étendue à plier, découper, coudre ou encore manipuler. Il est ici appréhendé pour son potentiel sensible et tactile, en opposition à son usage de planification de la production industrielle au moment de la modernité. 

Biographie de l'artiste

Chloé Vanderstraeten est une artiste française, elle vit et travaille à Paris. Elle est diplômée de l’École des Beaux-Arts de Paris (2021)

Découvrez le site web de l'artiste :

No items found.
No items found.